C

Il y a deux grandes possibilités pour déclarer ses revenus artistiques aux impôts. La première concerne les traitements et salaires. Voyons la seconde possibilité : lorsque les artistes ont choisi de créer une entreprise individuelle et déclarent leurs revenus en BNC.

En tant qu’artiste, vous avez choisi de créer une entreprise individuelle. Cette entreprise est rattachée à votre personne physique. C’est différent d’une société par exemple.  Une société, ce sont plusieurs personnes physiques, qui s’associent pour créer une personne morale. Votre entreprise va générer des recettes. Les recettes, c’est l’argent qui rentre, bourse de création, honoraires, cession de droits, remboursement de frais etc.

Mais, évidemment, votre entreprise aura aussi des dépenses. Les dépenses, c’est l’argent qui sort : location d’atelier, achat de matériel, frais de déplacement etc. Si vous déduisez vos dépenses, de vos recettes, vous obtenez votre bénéfice. Votre bénéfice, ce sont vos revenus.
Ce sont vos revenus, qui vous permettent de régler vos dépenses personnelles, bref, d’assumer votre vie quotidienne.

Donc ce qui intéresse les impôts, ce sont vos revenus. Vos revenus peuvent être de plusieurs natures : ça peut être le bénéfice de l’entreprise, ça peut être un salaire, des cachets d’intermittence, des allocations chômage etc. Dans un même foyer, vous pouvez cumuler différentes sources de revenus.

Les bonnes questions à se poser :
Est-ce que tous vos revenus sont du bénéfice de l’entreprise ?
On vous demande le montant de vos ressources ou de vos recettes ?
Devez-vous déduire vous-mêmes vos dépenses ou sont-elles déduites automatiquement ?

Pour aller plus loin :
Les déclarations d’impôts en micro-bnc
Les étapes de la déclaration de revenus aux impôts
La caf me demande de déclarer mes ressources, comment je fais ?
Suis-je obligé d’être à l’URSSAF-Limousin ?

____

Auteur : Maze conseils, 2022
Voir en vidéo Au secours je suis artiste, épisode 1