← Retour Publications

Publications

Le Grand Est et le transfrontalier

Les projets et mobilité entre Grand Est et Allemagne

Après notre épisode qui abordait les modalités de développement de projets avec le Luxembourg, retrouvez notre épisode sur la collaboration transfrontalière entre la France et l’Allemagne. A l’issue de la deuxième guerre mondiale, les régions frontalières, en particulier en Alsace-Lorraine, sont devenus les instruments de la reconstruction européenne. En 1946, Winston Churchill a dit que le premier pas de la reconstruction de la famille européenne passerait par l’association entre la France et l’Allemagne. Il a fallu des décennies de travail des deux côtés du Rhin pour arriver aujourd’hui aux nombreux projets qui font de la zone rhénane un exemple de réussite de coopération transfrontalière.

Ce sont donc à la fois des encouragements institutionnels mais aussi un véritable héritage commun dans la zone rhénane qui constituent une base de développement favorable. Ajoutons à cela une géographie propice, et des acteurs culturels curieux de découvrir les scènes et systèmes des voisins.

Le potentiel des projets culturels transfrontaliers a également évolué avec la décentralisation en France. Les choses ont pu évoluer car les structures françaises ont pu travailler directement avec leurs homologues allemandes qui opéraient déjà depuis longtemps sur un système fédéraliste.

Nous rencontrons dans cet épisode des interlocuteurs qui nous éclairent sur le fonctionnement des Länder en matière de culture et sur les points de vigilance concernant le développement de projets transfrontaliers. Nous rencontrons des artistes et des porteurs de projets qui nous partagent leurs regards et conseils.

Dans cet épisode, vous retrouvez les entretiens de :

  • Cosima Tribukeit, artiste allemande qui travaille au Bastion 14 à Strasbourg (à 01:29)
  • Catherine Merckling, co-directrice de La Chambre à Strasbourg (à 17:32)
  • Julia Dumay, chargée de projet transfrontalier à la Kunstschule d’Offenburg (à 28:41)
  • Anne Funke, référente pour les affaires culturelles et la coopération internationale du Land de la Sarre (ministère de l’éducation et la culture). (à 43:20)
  • Esther Mikuszies, directrice du Goethe institut à Nancy (à 54:20)

Les entretiens ont été réalisés au printemps 2022. 

Références mentionnées :

Plan d'Est - Pôle arts visuels Grand Est - 24/08/2022

Ecouter